Referencement gratuit

G B I

Le GBI est un ancien interféromètre de la NRAO. Il était composé de trois antennes de 26 m (85 pieds), nommées 85-1, 85-2 et 85-3.

capture07-13.jpg Cornet primaire devant le réflecteur secondaire.

Le télescope 85-1, construit en 1958 et opérationnel en 1959, fut un des pionniers de l'astronomie radio au NRAO. Il est également nommé télescope Howard E. Tatel en hommage à son concepteur décédé en 1957. Cet ingénieur de chez Blaw-Knox eut l'idée de monter les deux axes du télescope sur des roues de grand diamètre pour améliorer la précision du pointage. Il servit notamment dans le cadre du projet Ozma, étudia les températures de la Lune et de Vénus et observa la ceinture de radiations de Jupiter.

En 1964, la mise en service du télescope 85-2 permit de fonctionner en interféromètre avec une longueur de base maximale de 2 400 m. Il testa les techniques de synthèse d'ouverture jusqu'en 1978. Il servit ensuite à l'astrométrie pour l'USNO jusqu'en 1988.

Le 85-3 fut mis en service en 1989, augmentant la puissance de l'interféromètre, il fut alors le prototype précurseur du VLA. Cet instrument fit les premières observations radio confirmant la déviation des ondes prédites par la relativité générale. Les télescopes fonctionnèrent sous l'égide de l'USNO jusqu'en 1996, dans les domaines de la géodésie VLBI, l'observation des pulsars et des binaires X.

Depuis, la NASA a repris le financement des activités de ces télescopes et utilise le 85-3 pour l'observation continue des pulsars (il en suit 35 par jour). Les antennes 85-1 et 85-2 sont en attente d'un nouveau programme d'observations depuis 2000.

Découvertes notables

En 1968, le GBI découvrit le jeune pulsar du Crabe (PSR B0531+21).

RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site