Referencement gratuit

LES RADIO TELESCOPES SPATIAUX

L'atmosphère est transparente pour les ondes radio aussi les radio-télescopes placés dans l'espace sont utilisés généralement pour réaliser de l'interférométrie à très longue base.

Un télescope est basé sur Terre tandis qu'un observatoire est placé dans l'espace : en synchronisant les signaux collectés par ces deux sources on simule un radio-télescope dont la taille serait la distance existant entre les deux instruments. Les observations effectuées avec ce type d'instrument portent sur les restes de supernovae, les lentilles gravitationnelles, les masers, les galaxies à sursaut de formation d'étoiles ainsi que beaucoup d'autres objets célestes.

Nom

Agence spatiale

Date de lancement

Fin de mission

Emplacement

 

Highly Advanced Laboratory for Communications and Astronomy (HALCA, or VSOP)

ISAS

12 février 1997

30 novembre 2005

Orbite terrestre (560–21 400 km)

 

RadioAstron

IKI

2011

Orbite terrestre (10 000–390 000 km)

 

VSOP-2

JAXA

2012

 

 

Détection de particules

Certains observatoires spatiaux sont spécialisés dans la détection du rayonnement cosmique et des électrons. Ceux-ci peuvent être émis par le Soleil, notre galaxie (rayonnement cosmique) et des sources extra-galactiques (rayonnement cosmique extra-galactique). Il existe également un rayonnement cosmique à haute énergie émis par les noyaux des galaxies actives.

Nom

Agence spatiale

Date de lancement

Fin de mission

Emplacement

 

High Energy Astrophysics Observatory 3 (HEAO 3)

NASA

20 septembre 1979

29 mai 1981

Orbite terrestre (486,4–504,9 km)

 

Astromag Free-Flyer

NASA

1er janvier 2005

Orbite terrestre (500 km)

 

Payload for Antimatter Matter Exploration and Light-nuclei Astrophysics (PAMELA)

ISA, INFN, RSA, DLR & SNSB

15 mai 2006

Orbite terrestre (350–610 km)

 

Spectromètre magnétique Alpha (AMS)

ESA & NASA

16 mai 2011

Station spatiale internationale (Orbite terrestre 330–410 km)

 

 

Ondes gravitationnelles

L’observation des ondes gravitationnelles, prédites par la relativité générale, est un nouveau domaine. Le premier observatoire spatial, LISA (Laser Interferometer Space Antenna), doit être lancé par l’Agence Spatiale Européenne et la NASA en 2017. Les ondes gravitationnelles n'ont jamais pu être observées directement par les observatoires dédiés créés au sol du fait de sa très faible intensité. Le télescope utilise la technique de l'interférométrie.

Nom

Agence spatiale

Date de lancement

Fin de mission

Emplacement

 

Laser Interferometer Space Antenna (LISA)

NASA / ESA

projet

Orbite solaire (environ 1 UA ; sur l'orbite terrestre)

 

 

RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site