Referencement gratuit

JET PROPULSION LABORATORY

Le Jet Propulsion Laboratory (JPL), basé à Pasadena aux États-Unis, est une coentreprise entre la NASA et le Caltech qui est chargée de la construction et de la supervision des vols non habités de la NASA.

Présentation

Les projets dirigés par le JPL sont, entre autres, la sonde Galileo vers Jupiter, les missions vers Mars avec Pathfinder (1997) et les deux robots de la mission Mars Exploration Rover.

Au fil des ans, le JPL a envoyé des missions inhabitées vers toutes les planètes.

De plus, le JPL a aussi effectué une cartographie complète de la Terre et dirige le réseau international d'antenne radio Deep Space Network.

En plus de son travail pour la NASA, le JPL assiste aussi l'industrie cinématographique toute proche (Hollywood) en conseillant sur les aspects scientifiques des productions.

Histoire

Le JPL a été fondé dans les années 1930, lorsque le professeur Theodore von Karman du Caltech commença sur le site des expériences de propulsion de fusées.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée de l'air des États-Unis demanda au JPL d'étudier les fusées V2 développées par le Troisième Reich ainsi que d'autres projets pour l'effort de guerre. Ces études menèrent le JPL à développer la fusée Caporal qui fut utilisée durant la guerre de Corée; ce projet évolua vers la fusée Sergent jusqu'à sa fin en 1958.

En réaction au programme Spoutnik des soviétiques, la NASA fut créée le 1er octobre 1958. Elle comprenait alors 8000 employés et trois laboratoires de recherche. La NASA intégra rapidement d'autres organisations dans sa nouvelle agence, dont le JPL qui commença alors sa mission d'exploration planétaire.

Le JPL garda son nom original mais cessa toute activité de recherche en propulsion.

Directeur

Dr. Charles Elachi, 1er mai 2001 – actuel

Le site

Le site de 72 hectares du JPL est actuellement situé au pied des montagnes Saint-Gabriel à La Cañada Flintridge, en Californie, à 19 kilomètres (12 miles) au nord de Los Angeles mais, pour des raisons de facilité, garde une adresse à Pasadena (4800 Oak Grove Drive, Pasadena, CA 91109, USA).

Environ 5000 employés y travaillent à plein-temps, sans compter plusieurs milliers de consultants.

Chaque année, un dimanche du mois de mai, le JPL organise une journée portes ouvertes et le public est invité à visiter le site et à assister à des démonstrations de la technologie développée au JPL. Des visites organisées sont possibles tout au long de l'année mais doivent être organisées longtemps à l'avance.

Missions

Voici une liste des plus célèbres missions auxquelles a participé le JPL :

  • Programme Explorer
  • Programme Mariner
  • Sondes Pioneer
  • Programme Viking
  • Programme Voyager
  • Sonde Magellan
  • Sonde Galileo
  • Sondes Deep Space, dont Deep Space 1
  • Mars Global Surveyor
  • Sonde Cassini-Huygens
  • Sonde Stardust
  • Mars Odyssey
  • Mars Pathfinder
  • Mars Exploration Rover
  • Télescope spatial Spitzer

---- // ---

L’UNIVERSITE DE BERKELEY

L'université de Californie, Berkeley  est le premier campus de l'université de Californie.

Il est situé à Berkeley, en Californie, sur la rive est de la baie de San Francisco, donnant sur le Golden Gate. Sur le campus travaillent 33 000 étudiants et plus de 1 800 enseignants. Il s'agit du seul campus autorisé à se prévaloir indifféremment des noms : University of California, Cal ou Berkeley. Parmi les anciens étudiants, les professeurs ou les chercheurs associés à l'Université, on recense 65 prix Nobel, 19 Oscars et 11 Prix Pulitzer.

Histoire

Les terrains occupés à présent par le campus de Berkeley ont été achetés en 1866 par l'université privée de Californie (Private College of California), fondée par le pasteur Henry Durant en 1855. En butte à des problèmes de financement, le collège de Californie fusionna le 23 mars 1868 avec l'École des mines et des arts mécaniques (Agricultural, Mining, and Mechanical Arts College), établissement public, pour former l'université de Californie. Durant en était le premier président. L'université ouvrit pour la première fois à Oakland en 1869. En 1873, bâtiments Nord et Sud étant achevés, l'université déménagea sur le campus de Berkeley. Elle comprenait alors 167 étudiants et 222 étudiantes.

Au milieu du XXe siècle, le campus de Berkeley vécut son âge d'or, en physique, chimie et biologie, si bien qu'on la surnomma « l'Athènes de l'Ouest ». À cette époque l'utilisation du cyclotron, inventé par Ernest Orlando Lawrence permit aux physiciens travaillant sur le campus de découvrir la plupart des éléments chimiques plus lourds que l'uranium

Projets et activités

  • Allen Telescope Array
  • BOINC
  • C'est dans cette université qu'est né le système d'exploitation à l'origine de la grande famille BSD.
  • BP a investi 500 millions de dollars dans la création d'Energy Bioscience Institute voué au développement des biocarburants à l'université Berkeley.

L'université de Berkeley est l'une des plus sélectives du pays : seuls 4 157 étudiants ont pu entrer en première année sur 41 750 candidatures en 2006.

---- // ---

INSTITUTE FOR ADVANCED STUDY

 Un des plus prestigieux laboratoires au monde. Considéré comme le temple de l'excellence institutionnelle

Cet établissement privé situé à Princeton, New Jersey, a été conçu pour stimuler la recherche pure, au plus haut niveau, dans un grand nombre de domaines. Les chercheurs n'y ont aucune contrainte. Il est connu comme lieu de travail d'Albert Einstein après son immigration aux États-Unis, ainsi que de Gödel, Oppenheimer, Von Neumann et Panofsky.

Écoles

L'institut se compose d'une École d'études historiques, d'une École de mathématiques, d'une École de sciences naturelles, d'une École de sciences sociales, et d'un programme nouvellement créé en biologie théorique. Il y a un petit corps enseignant permanent pour chaque école, complété par les visiteurs qui sont choisis tous les ans. Le recrutement n'est pas basé sur la présentation de candidatures ; un comité de sélection (search committee) propose une liste de noms à chacune des écoles de l'Institut qui, après examen, sélectionne le chercheur auquel est proposé le nouveau poste.

Il n'y a aucun diplôme ni équipement expérimental à l'Institut, et la recherche est financée par des dotations et les dons. L'Institut ne fait pas partie d'un système d'éducation, toutefois la proximité de l'université de Princeton signifie que les liens informels sont forts et un grand nombre de collaborations ont surgi au cours des années.

La recherche ne se fait pas sous contrat et n'est pas dirigée. Chaque chercheur est entièrement libre de poursuivre ses propres buts.

Histoire

L'Institut a été fondé en 1930 par Louis Bambergeret Caroline Bamberger Fuld. Les Bamberger (frère et sœur) ont retiré leur argent du marché des actions juste avant la grande dépression et leur intention d'origine était d'exprimer leur gratitude à l'État du New Jersey par la fondation d'une école dentaire. C'est l'intervention de leur ami le docteur Abraham Flexner qui les a convaincus de mettre leur argent au service d'une recherche plus abstraite.

Professeurs célèbres

L'Institut a accueilli quelques-uns des plus grands chercheurs, en particulier dans le domaine des sciences fondamentales, par exemple Albert Einstein, Kurt Gödel, T. D. Lee et C. N. Yang, Robert Oppenheimer, John Von Neumann, Freeman J. Dyson, Edward Witten et André Weil. En sciences sociales, ses plus célèbres pensionnaires sont Clifford Geertz, Erwin Panofsky, Albert Hirschman, Ernst Kantorowicz ou Joan W. Scott.

---- // ---

UNIVERSITE DE CORNELL

L’université Cornell  est une université privée américaine située principalement dans la petite ville d'Ithaca dans l’État de New York (États-Unis).

Elle possède également un campus dans la ville de New York ainsi qu'un autre au Qatar.

Fondée en 1865, elle fait partie du groupe des huit prestigieuses universités de l'Ivy League et compte dans ses rangs 41 lauréats du prix Nobel qui lui sont affiliés (étudiants ou professeurs).

Historique

Fondée en 1865 par Ezra Cornell et Andrew Dickson White, elle a été ouverte en 1868 avec la construction de Morrill Hall qui a été le premier bâtiment construit sur le campus principal d’Ithaca.

Fonctionnement

Bien qu’université privée, le terrain sur lequel elle est construite est une institution fédérale garantie par l’État de New York. Elle est membre de l’Ivy League et un partenaire de l'université d'État de New York.

Elle se distingue particulièrement pour un diplôme de droit, le LL.M. (Année postdoctorale accueillant les étudiants étrangers) où elle s'est classée première en 2008, 2010 et 2011

Elle accueille la plus grande école d'administration hôtelière au monde.

L'université Cornell est également connue en mathématique et physique pour leurs professeurs célèbres tel que Carl Sagan qui a mis en place le programme SETI et a contribué à la plupart des missions automatiques d'exploration spatiale du système solaire. Il eut l'idée d'apposer sur les sondes un message inaltérable et universel qui pourrait être compris par une intelligence extraterrestre (la plaque de Pioneer) Freeman Dison qui inventa la sphère de Dyson, Frank Drake qui a créé une célèbre équation

Son département de Romance Studies (littératures française, espagnole, italienne) était particulièrement dynamique au début des années 1970, recevant des personnalités intellectuelles telles que Julia Kristeva, Michel Foucault, Michel Serres, Hélène Cixous, Gianni Celati, etc... Jean-Paul Sartre avait, en 1965, décliné une invitation, invoquant l'engagement militaire des États-Unis au Viêt Nam.

Anciens élèves et professeurs

Elle compte notamment ou a compté parmi ses professeurs plusieurs prix Nobel, dont Hans Bethe, Richard Feynman, des professeurs en sciences naturelles et en sciences sociales reconnus mondialement, des enseignants célèbres comme Vladimir Nabokov, Frances Perkins ou Carl Sagan, Freeman Dison, Frank Drake et également des anciens étudiants célèbres, comme Louis Bromfield, Keith Olbermann, Steve Reich, Ratan Tata ou Hubert Reeves. Élise L'Esperance, cancérologue de réputation mondiale

---- // ---

L'UNIVERSITE DE PRINCETON

Située dans la ville de Princeton dans l'État du New Jersey, aux États-Unis. Membre de l'Ivy League, elle a été fondée en 1746 en tant que collège du New Jersey. Elle devient l'université de Princeton en 1896.

Bibliothèques et musée

Les bibliothèques de l'université de Princeton comptent au total 11 millions de documents, dont 6 millions de livres reliés. Le Musée d'art de l'université de Princeton abrite plus de 60 000 œuvres d'art.

Prix Nobel de physique :

  • John Bardeen
  • Arthur Compton
  • Clinton Davisson
  • Richard Feynman
  • Robert Hofstadter
  • Edwin McMillan
  • Richard Smalley
  • Steven Weinberg
  • Frank Wilczek

Professeurs réputés

  • Joschka Fischer, depuis septembre 2006
  • Clifford Geertz (1926-2006), anthropologue, considéré comme le réformateur de l'anthropologie culturelle américaine.
  • Robert Gilpin, spécialiste en économie politique des relations internationales
  • Kurt Gödel, logicien
  • Arnold Guyot (1807-1884), géologue et géographe
  • Saul Aaron Kripke, philosophe et logicien américain
  • Paul Krugman, économiste, « prix Nobel d'économie » 2008
  • Jacques Maritain, philosophe et médiéviste français
  • John Forbes Nash, économiste, Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel, 1994
  • Robert Roswell Palmer (1909-2002), historien
  • Jean-Pierre Serre, mathématicien, premier lauréat du Prix Abel
  • Eric Wieschaus, biologiste américain, Prix Nobel Médecine ou Physiologie 1995
  • Andrew Wiles, mathématicien britannique
  • Robert Sedgewick, informaticien américain

---- // ---

UNIVERSITE DE HARVARD

L’université Harvard, ou plus simplement Harvard, est une université privée américaine située à Cambridge dans le Massachusetts. Fondée le 28 octobre 1636, elle est l'établissement d'enseignement supérieur le plus ancien des États-Unis

 Elle fait partie du Ivy League, association non officielle regroupant les huit universités les plus anciennes et les plus célèbres des États-Unis. Quarante-cinq prix Nobel sont sortis de ses rangs (2010). Harvard est également l'université la plus riche du monde. Le corps enseignant est constitué de 2 497 professeurs, pour 6 715 étudiants de premier cycle (undergraduate, en anglais) et 12 424 étudiants de cycle supérieur (graduate en anglais). Harvard attire des étudiants du monde entier (132 nationalités représentées en 2004).

Histoire

Le vrai collège, tel que nous le connaissons aujourd'hui, est fondé en 1636, par un vote de l'assemblée générale de la colonie de la baie du Massachusetts (Massachusetts Bay Colony) En 1639, il est baptisé « Harvard » en hommage à John Harvard, de Charlestown, jeune pasteur puritain qui en 1638 légua sa bibliothèque et la moitié de ses biens à la jeune institution. À ses débuts, l'établissement ne compte que neuf étudiants et un professeur, Nathaniel Eaton ; l'enseignement est proche de celui qui était dispensé en Angleterre mais subit l'influence du puritanisme des premiers colons de la Nouvelle-Angleterre. Harvard forme alors de nombreux pasteurs. La première bourse d'étude est fondée en 1643.

Pendant la guerre d'indépendance américaine, les soldats américains sont hébergés dans le Massachusetts Hall.

La dénomination d'« université », par contre, ne date que de 1780.

Développement au XIXe siècle

À mesure que l'université s'agrandit, les cours proposés se diversifient et l'établissement attire des professeurs renommés : les poètes Henry Longfellow (1807-1882) et James Russell Lowell (1817-1891), les philosophes William James (1842-1910), George Santayana (1863-1952) ou encore le scientifique Louis Agassiz (1807-1873). C'est sous la présidence de Charles W. Eliot entre 1869 et 1909 que Harvard devient un établissement moderne : les écoles de commerce, de médecine dentaire, et d'arts et sciences sont fondées. L'université s'ouvre aux femmes avec la création de la Harvard Annex en 1879, qui devient Radcliffe College en 1894. Enfin, le nombre d'étudiants est multiplié par trois.

Histoire de Harvard au XXe siècle

Sous la présidence d'Abbott Lawrence Lowell (1909-1933), Harvard est doté d'un système de tutorat. Le campus est agrandi grâce au « House Plan » qui prévoit la construction de douze résidences universitaires, chacune ayant un réfectoire et une bibliothèque. Chaque maison étudiante propose des activités culturelles, sociales et sportives.

C'est à Harvard le 5 juin 1947, que le secrétaire d'État George Marshall a prononcé son fameux discours lançant le Programme de rétablissement européen (European Recovery Program ou ERP), connu en France sous le nom de « plan Marshall ».

Facultés

Harvard comprend aujourd'hui neuf facultés (« faculties »), dont la liste est la suivante (dans l'ordre de leur création) :

  • la Faculty of Arts and Sciences (FAS) et sa section, la Harvard Division of Engineering and Applied Sciences, qui constituent ensemble :
    • le Harvard College, premier cycle d'études (« undergraduate ») (1636) ;
    • la Harvard Graduate School of Arts and Sciences (1872) ;
    • la Harvard Division of Continuing Education, comprenant la Harvard Extension School et la Harvard Summer School ;
  • la Faculty of Medicine, comprenant la Harvard Medical School (1782) et la Harvard School of Dental Medicine (1867), la première école d'odontologie des États-Unis ;
  • la Harvard Divinity School (1816) ;
  • la Harvard Law School (1817) (droit) ;
  • la Harvard Business School (1908) (école de commerce) ;
  • la Graduate School of Design (1914) ;
  • la Harvard Graduate School of Education (1920) ;
  • la Harvard School of Public Health (1922)
  • la John F. Kennedy School of Government ou Harvard Kennedy School of Government (1936).

Bibliothèques et culture

Le réseau des bibliothèques de l'université (Harvard University Library System) compte plus de 90 bibliothèques dont la principale est la bibliothèque Widener sur Harvard Yard et compte plus de 15 millions d'ouvrages. Elle est considérée comme la quatrième plus importante du monde derrière la bibliothèque du Congrès à Washington DC, la British Library et la Bibliothèque nationale de France. Harvard possède la plus importante bibliothèque universitaire du monde. Cette place est néanmoins contestée par l'université de Californie dont les bibliothèques de tous les campus rassemblent 34 millions de volumes.

Les bibliothèques de Harvard conservent aussi des livres rares, des documents d'archive et des manuscrits anciens. La bibliothèque Baker possède des documents du XVe siècle. Des cartes anciennes et deux globes de Mercator datant du XVIe siècle sont exposés à la bibliothèque du Harvard College. Les collections de la bibliothèque Harvard-Yenching comprennent plus d'un million de documents concernant l'Asie, dont 659 000 en chinois et 296 000 en japonais.

Harvard possède également plusieurs musées et centres d'exposition : les trois principaux musées emploient 275 salariés, abritent 150 000 œuvres et fonctionnent avec un budget annuel total de 21 millions de dollars :

L'American Repertory Théâtre dispose d'un budget annuel de 8 millions de dollars et possède deux salles de spectacles pour un total de 700 places. Harvard compte plusieurs troupes amateurs : 19 en danse, 16 en théâtre et 5 orchestres symphoniques. Chaque année, 450 concerts et 70 pièces de théâtre ont lieu sur le campus.

Admissions et cursus

Aujourd'hui, 23 000 étudiants passent un diplôme à Harvard. En 2003, 8,3 % des étudiants « undergraduates » étaient étrangers et 66 % venaient de lycées publics.

L'université emploie 14 000 personnes dont 2 000 enseignants.

Budget et financement

En 2009, les revenus s'élevaient à 3,8 milliards de dollars environ, le budget étant à l'équilibre.

Les recettes proviennent de différentes sources. Le revenu des placements vient en première place avec plus de 40 % du total. Ceux-ci proviennent essentiellement de l'endowment, capital placé et géré pour le compte de l'université. Sa valeur était estimée à 26 milliards de dollars en juin 2009, ce qui en fait l'université la plus riche du monde devant Yale. La facturation des cours aux étudiants représente environ 18 % du revenu, et les subventions fédérales, en particulier celles du National Institute of Health, 15 %. Les autres subventions et les dons contribuent également au budget. Les dons provenant d'anciens étudiants peuvent porter sur des montants importants. Ainsi, pour l'année 2005, la Harvard Business School a récolté quelque 579 millions de dollars.

Coût des études

Les frais de scolarité sont comparables à ceux des autres grandes universités américaines. Ils dépendent de la formation choisie ainsi que du niveau d'études et de divers autres critères. Par exemple, en 2009-2010, les doctorants de la faculté des arts et des sciences paient environ 34 000 dollars s'ils sont dans leur première ou deuxième année, mais 9 000 dollars s'ils sont en troisième ou quatrième année. Il existe différents systèmes de bourses et d'aides.

L'année universitaire coûte 50 723 $ (avec l'hébergement sur le campus - obligatoire la première année –, etc.). 70 % des étudiants reçoivent une forme d'aide, environ 60 % bénéficient d'une bourse, l'admission est basée sur les résultats des élèves et ne tient pas compte des ressources des étudiants, des solutions de financement sont trouvées pour tous les élèves admis.

En 2010, ce sont des chercheurs et équipes de l'université Harvard qui ont publié le plus grand nombre d'articles dans la revue Nature, devant le CNRS (182 articles) qui est le second contributeur en nombre d'articles.

Anciens étudiants

De très nombreuses personnalités ont fait leurs études à Harvard. Parmi elles, on compte 45 prix Nobel (2010), huit présidents américains (John Adams, John Quincy Adams, Theodore Roosevelt, Franklin Delano Roosevelt, Rutherford Birchard Hayes, John Fitzgerald Kennedy et Barack Obama) et de nombreux chefs d'États étrangers.

 --- // ---

CALIFORNIA INSTITUTE OF TECHNOLOGY “CALTECH”

Le California Institute of Technology ou Caltech créé en 1891, est l’une des universités des États-Unis les plus connues dans le monde. Elle se situe à Pasadena, dans la banlieue de Los Angeles. Elle est en effet à l’origine de plus de trente prix Nobel ainsi que de quatre prix Crafoord, et de nombreuses personnalités distinguées par des prix américains dans les domaines de la science, de la technologie et de l’ingénierie.

 Sa mission est d’étendre les connaissances humaines par le biais de la recherche intégrée à l’enseignement. Caltech est impliquée dans la recherche fondamentale, les problèmes scientifiques et techniques dans un esprit interdisciplinaire et collégial, ainsi que dans la formation d’étudiants à fort potentiel créatif.

Caltech compte près de 500 professeurs et chercheurs, et un campus de 2 700 étudiants. Il contient aussi le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA qui compte 5 200 personnes. Il a aussi en charge la gestion de l’observatoire du Mont Palomar situé près de San Diego en Californie, dont il est propriétaire.

Le Caltech a été créé en 1891 par Amos Gager Throop, un politicien local avec en partie les dons d’Andrew Carnegie, un grand industriel. L’école fut connue successivement sous les noms de Throop University, Throop Polytechnic Institute, et Throop College of Technology, avant de se voir attribuer son nom actuel en 1920. Caltech et Polytechnic School faisaient alors partie de la même institution depuis 1907. Polytechnic School est désormais une université privée distincte se situant à proximité du Caltech.

C’est l’astronome George Ellery Hale qui fit de Caltech, alors une école d’artisanat, un centre scientifique de renommée mondiale. Hale avait rejoint le comité de direction de l’université après être arrivé à Pasadena en 1907 en tant que premier directeur de l’observatoire du Mont Wilson. À cette époque où la recherche scientifique était encore à ses débuts aux États-Unis, Hale saisit l’opportunité de créer à Pasadena une institution pour lancer des recherches sérieuses dans les sciences naturelles et former des ingénieurs. Hale arriva à fournir à l’école un complexe de laboratoires modernes et bien équipés, et ce grâce à de nombreux dons de terrain et d’argent. Il convainquit par la suite deux des plus influents scientifiques américains de l’époque, Arthur Amos Noyes (chimie physique) et Robert Andrews Millikan (physicien expérimental) de rejoindre Caltech et de contribuer à son projet d’en faire un centre pour la science et les technologies.

En 1917 Hale demanda à l’architecte Bertram Goodhue de créer un plan du campus de 89 000 m². Goodhue conçut de nombreux bâtiments (Dabney Hall, le Physics Building) de manière à ce qu’ils soient en harmonie avec le climat et le paysage local ainsi que le caractère de l’école et la philosophie éducative de Hale. Ses idées étaient aussi influencées par l’architecture espagnole traditionnelle des missions de la Californie du Sud.

Sous la direction de Hale, Noyes et Millikan (et grâce à l’économie en rapide évolution de la région), la réputation du Caltech s'est accrue de manière significative dans les années 1920. En 1923 Millikan reçut le prix Nobel de physique. En 1925 l’école établit un département de géologie et fit venir William Bennett Munro, alors maître de conférence à la division d’histoire, d’économie et d’études gouvernementales de l’université Harvard, pour créer une division de sciences humaines et sociales au Caltech. En 1928 une division de biologie était créée sous la direction de Thomas Hunt Morgan, le biologiste le plus reconnu du pays, qui avait découvert le rôle des gènes et des chromosomes dans l’hérédité. En 1926 une école d’aéronautique fut constituée qui vit arriver Theodore von Karman, qui contribua plus tard à la création du Jet Propulsion Laboratory et établit le Caltech comme l’un des centres les plus importants des sciences concernant les fusées. En 1928 la construction de l’observatoire du Mont Palomar commença.

Millikan fut président du Caltech de 1921 à 1945 et son influence fut telle que l’institut était parfois appelé l’« école de Millikan ». Dans les années 1950, 60 et 70, le Caltech fut connu par l'intermédiaire les deux plus grands chercheurs des particules élémentaires de l’époque : Murray Gell-Mann et Richard Feynman. Les deux reçurent le prix Nobel pour leurs travaux, qui furent centraux dans l’établissement du modèle standard de cette physique. Feynman était aussi connu dans toute la communauté de physique comme un professeur exceptionnel et pittoresque.

En 1971 un tremblement de terre de magnitude 6,5 causa des dégâts sur le campus. Les ingénieurs qui évaluèrent les dommages causés sur deux bâtiments historiques, Throop Hall et le Culbertson Auditorium, datant tous les deux des premiers temps de l’institut, recommandèrent la démolition. Malheureusement ils s’étaient trompés, car il fut plus dur de détruire ces structures historiques que l’aurait été leur réparation.

En 2011, Caltech est classée au 1er rang du classement mondial des universités du Times Higher Education, et détrône ainsi l'Université d'Harvard pour la première fois dans l'histoire du classement. Dans ce même classement, le Caltech est 1er en ingénierie et technologie et 1er en sciences.

Lauréats du prix Nobel

Nom

Discipline

Année

Statut

Robert Andrews Millikan

Physique

1923

Professeur

Thomas Hunt Morgan

Médecine

1933

Professeur

Carl David Anderson

Physique

1936

Professeur

Edwin Mattison McMillan

Chimie

1951

Élève

Linus Carl Pauling

Chimie

1954

Professeur

Linus Carl Pauling

Paix

1962

 

William Bradford Shockley

Physique

1956

Élève

George Wells Beadle

Médecine

1958

Professeur

Donald Arthur Glaser

Physique

1960

Élève

Rudolf Ludwig Mössbauer

Physique

1961

Professeur

Charles Hard Townes

Physique

1964

Élève

Richard Phillips Feynman

Physique

1965

Professeur

Murray Gell-Mann

Physique

1969

Professeur

Max Delbrück

Médecine

1969

Professeur

Leo James Rainwater

Physique

1975

Élève

David Baltimore

Médecine

1975

Professeur

Renato Dulbecco

Médecine

1975

Professeur

Howard Martin Temin

Médecine

1975

Élève

William Lipscomb

Chimie

1976

Élève

Robert Woodrow Wilson

Physique

1978

Élève

Roger Sperry

Médecine

1981

Professeur

Kenneth Geddes Wilson

Physique

1982

Élève

William Fowler

Physique

1983

Professeur

Rudolph Marcus

Chimie

1992

Professeur

Edward B. Lewis

Médecine

1995

Professeur

Douglas Osheroff

Physique

1996

Élève

Robert Merton

Économie

1997

Élève

Ahmed Zewail

Chimie

1999

Professeur

Leland H. Hartwell

Médecine

2001

Élève

Vernon Lomax Smith

Économie

2002

Élève

H. David Politzer

Physique

2004

Professeur

Robert Grubbs

Chimie

2005

Professeur

Autres personnalités célèbres

Nom

Discipline

Cause

Marc Aaronson

Astronomie

Détermination de la constante de Hubble

Keiiti Aki

Sismologie

Premier modèle dynamique pour simuler les mouvements forts du sol lors d’un séisme.

Arnold Orville Beckman

Chimie

Inventeur du pHmètre

David Jewitt

Astronomie

Étude des lunes de Jupiter

Robert Oppenheimer

Physique

Un des pères de la bombe atomique américaine

Charles Francis Richter

Sismologie

Échelle sismologique

Chadwick Trujillo

Astronomie

Système de Kuiper

Stephen Wolfram

Mathématiques

Inventeur du logiciel Mathematica

Trinh Xuan Thuan

Astronomie et littérature

Astronomie extragalactique

Fritz Zwicky, George Abell

Astronomie

Découvreur des supernovae, galaxie...

Pierre Clostermann

Aéronautique

Pilote des Forces aériennes françaises libres

---- // ---

MASSACHUSETTS INSTITUTE OF TECHNOLOGY « MIT »

Le Massachusetts Institute of Technology ou MIT, est une institution de recherche et une université américaine, spécialisée dans les domaines de la science et de la technologie. Située à Cambridge, dans le Massachusetts, à proximité immédiate de Boston, au nord-est des États-Unis, elle est souvent considérée au XXIe siècle comme une des meilleures universités mondiales en sciences et en technologies.

Description

Au XXIe siècle, le MIT est un chef de file mondial pour l'enseignement et la recherche en science et en technologie, mais il est aussi réputé dans d'autres domaines comme le management, l'économie, la linguistique, les sciences politiques et la philosophie. Le cursus le plus suivi est celui d'ingénieur, avec 2 000 étudiants, puis celui des sciences.

Ce qui caractérise le MIT est sa proximité avec le monde industriel et sa très forte implication dans la recherche scientifique et technologique, à laquelle les étudiants participent dès leur première année de cursus. En 2002, elle a été la première université à mettre l'intégralité de ses cours en ligne sur Internet, le MIT OpenCourseWare.

Les étudiants du MIT ont récolté 78 prix Nobel parmi 813 lauréats, dont William Bradford Shockley, inventeur du transistor, et Kofi Annan, ex-secrétaire général des Nations Unies, ce qui en fait la 5e institution universitaire au niveau mondial en termes de prix Nobel. Cependant, seuls 35 % de ces nobélisés avaient été formés au MIT, et seul le quart d'entre eux étaient affiliés au MIT lors de leur nobélisation - ce qui relativise ce type de classement universitaire.

Organisation

Le MIT se décompose en 5 écoles qui contiennent 27 départements :

  • l'école d'architecture et de planification (School of Architecture and Planning, créée le 9 mars 1932)
    • le département d'architecture (créé le 9 mars 1932)
    • le laboratoire des sciences et arts des media
    • le département des études urbaines et de planification
  • l'école d'ingénierie (School of Engineering, créée le 9 mars 1932)
    • le département d'aéronautique et d'aérospatial
    • le département de génie biologique
    • le département de génie chimique
    • le département de génie civil et environnemental
    • le département de génie électrique et informatique
    • la division des systèmes d'ingénierie
    • le département des sciences et du génie des matériaux
    • le département du génie mécanique
    • le département des sciences et du génie nucléaires
  • la faculté des sciences humaines, des arts et des sciences sociales (School of Humanities, Arts, and Social Sciences, créée en 1950)
  • l'école de management Sloan (Sloan School of Management, créée en 1950 et renommée en 1964)
  • l'école des sciences (School of Science)
    • département de biologie
    • département des sciences cérébrales et cognitives
    • département de chimie
    • département des sciences terrestres, atmosphériques et planétaires
    • département des mathématiques
    • département de physique

Parmi ses départements et écoles les plus célèbres, on compte :

  • Le Lincoln Laboratory (Laboratoire Lincoln) ;
  • le Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (Laboratoire d'intelligence artificielle et d'informatique) ;
  • le Media Lab ;
  • le Nuclear Laboratory ;
  • le Center for Bits and Atoms (CBA) qui explore les liens entre l'information et sa représentation physique

Certains laboratoires sont transversaux, tel le Center for Biomedical Engineering dirigé par Alan Grodzinsky, dont la plupart des chercheurs font partie de la School of Engineering ou, dans une moindre mesure, de la School of Science.

Histoire

En 1861, le Commonwealth du Massachusetts a approuvé une charte pour l'intégration de la «Massachusetts Institute of Technology de Boston et la Société d'histoire naturelle", présentée par William Barton Rogers, un scientifique naturel. Rogers a cherché à établir une nouvelle forme de l'enseignement supérieur pour relever les défis posés par les progrès rapides de la science et des techniques dans le milieu du XIXe siècle. Avec la Charte, approuvée, Rogers a commencé la collecte de fonds, l'élaboration d'un curriculum et la recherche d'un endroit convenable. Le plan Rogers avait pour but quatre principes: la valeur éducative de connaissances utiles, la nécessité du learning by doing, l'intégration professionnelle et l'enseignement des arts libéraux au niveau du baccalauréat (anglo-saxon). Le MIT a été un pionnier dans le recours à l'instruction de laboratoire. Au départ école d'architecture, le MIT devient rapidement pluridisciplinaire.

Le MIT a été la première université de la nation à avoir un curriculum en architecture (1865), en génie électrique (1882), génie sanitaire (1889), l'architecture navale et génie maritime (1895), l'ingénierie aéronautique (1914), de la météorologie (1928), la physique nucléaire (1935), et de l'intelligence artificielle (1960). Au milieu des années 1960, les chercheurs du MIT ont tenu un rôle important dans la mise au point du système de navigation du Module lunaire Apollo.

En 2001, le MIT a annoncé qu'il prévoyait de mettre un grand nombre de cours en ligne dans le cadre de son projet OpenCourseWare.

En 2008, il compte près de 1 000 enseignants pour 10 000 étudiants.

Professeurs

  • Olivier Blanchard
  • Noam Chomsky
  • Terrence Malick
  • Esther Duflo
  • Jerry Fodor
  • Paul Krugman
  • Steven Pinker
  • Jean-Jacques Salomon
  • Richard R. Schrock
  • Robert Solow
  • Steve Mann
  • Robert Tappan Morris
  • Kamal Youcef-Toumi

 

RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site