Referencement gratuit

SOUS UNE MEME ETOILE

En synthétisant nos connaissances actuelles sur l’univers. Pouvons nous répondre a la question « somme nous seul » ? Si notre recherche se portait sur des étoiles identiques au soleil

Nous appuierons donc notre attention sur des sœurs jumelle de notre étoile. Elles représentent à elles seules quelques pourcentages d’étoiles de la Voie Lactée. Des naines jaune de type spectral G2. Avec une couleur jaune tirant sur le blanc et qui évoluent actuellement, sur leurs séquences principale ne subissant donc ni contraction, ni dilatation continuelles.

Dans notre galaxie.

Il existerait dans la Voie lactée environs 100 millions d’étoiles de type spectral identique a notre soleil. Ce qui ferrait du Soleil, une étoile assez ordinaire. Bien qu’il soit en fait plus brillant que les autres étoiles de la Galaxie, qui sont en majorité des naines rouges

Capture29 22

Pour engendre la vie sur une autre planète, comme nous l’avons vue précédemment dans plusieurs chapitres. Il faut quelques critères. Cela en ce basent sur les lois universelles de la physique et de la chimie.

Lors de la création de son système la pro-étoile doit pouvoir engendre au moins une planète tellurique, ce qui n‘est pas garantie. Une planète de ce type a beaucoup plus de chance qu’une géante gazeuse, pour produit la vie. Il faut donc un sol solide.

Capture21 31

La zone d’habitabilité seras identique a notre soleil soit 1 Unité Astrale. Et dont l’étoile doit être aussi en séquence principale et cela dans une zone calme de la Galaxie.

Quand a la planète elle doit être tellurique, elle devra être dans sa zone d’habitabilité, posséder de l’eau à l’état liquide et une atmosphère. Une rotation et inclinaisons stable par rapport a sont soleil et une tectonique des plaques pour équilibrer sa température interne. A partir de là. Nous avons les bases pour que la vie puise arriver.

Maintenant comment la vie peut elle survenir ? De la matière inorganique à la matière organique ? (qui a se jour n‘a toujours pas de réponse)

Il y a 2 possibilités soit elle se crée d’elle-même sur la planète, par l’alliance de l’eau, d’électricité (éclaires, orages), sont soleil (la lumière et chaleur), volcanisme et des acides animés. Puis ensuite vers les molécules comme les microbes et les bactéries.

Ou alors. Elle provient de l’espace (même profond) par l’intermédiaire des comètes et météorites (la panspermie)

Maintenant il faut aussi du temps pour que la vie se développe et évolue vers une intelligence sans que rien de vienne arrêter l’évolution en route.

Aux bas mots entre 3 a 4 milliards d’années. Quand à la vie elle-même. Elle peut démarrer très tôt, si les conditions sont bonnes. Entre 500 millions à 1 milliard années après la création de la planète.

Mais n’oublions pas que la vie d’un simple mammifère « notre descendant » pour aboutir à nous les humains. Cela a mis 65 millions d’années. Cela reste donc très rapide. Alors que la vie a posé 4 milliards d’années pour aboutir à ce simple petit mammifère, notre descendant.

Nous avons donc a peut prés 100 millions d’étoiles comparable à notre soleil, dans la Voie Lactée.

recherche de planetes telluriques.

Nous savons aujourd’hui que presque toutes les étoiles ont des planètes autour d’elles. Quand à savoir si elles sont telluriques. Les scientifiques estiment à 50 pourcent le nombre d’étoiles accompagner par des planètes telluriques soit une proportion de 50 millions. Une étoile sur deux possèdes des planètes telluriques.

Par contre de nombreuses planètes gazeuses géantes ont été trouvées sur des orbites proches de leur étoile. Annihilant de ce faite toute zone habitable potentielle. La dynamique newtonienne peut produire des orbites planétaires chaotiques, spécialement dans un système ayant des grosses planètes avec une excentricité orbitale élevée.

Il se pourrait donc que1 système sur 5 posséderait des planètes comparable par leurs tailles a la Terre ou a Venus, voir peut être un peut plus grosse. Ce qui ferait dans les 10 millions de planètes tellurique de taille identique a la Terre, tournant autour d’un soleil analogue au notre. Cela en restant pessimiste.

Notre prochaine recherche sera maintenant l’eau à l’état liquide.

Si la planète est sur la bonne configuration, l’eau devrais normalement existe.

Mais si la planète a été créer hors de la zone d’habitabilité, l’eau ne seras plus a l’état liquide et en conséquence la vie pourrais ne pas évoluer ou très lentement.

Il se peut aussi que la proto-terre soit trop petite comme Mars et n‘a pas pue garder sont atmosphère ou de même la planète est géo synchro avec sont soleil. Le cycle jour-nuit ne doit pas être trop long. Si un jour prend plus 1 à 2 semaines (terrestres), la différence de température entre la partie éclairée et la partie sombre sera élevée et les problèmes sont similaires à ceux d'une très grande excentricité orbitale.

La planète doit avoir des saisons modérées. S'il y a un peu d'inclinaison axiale (par rapport à la perpendiculaire à l'écliptique), les saisons ne seront pas prononcées et un des principaux stimulants du dynamisme de la biosphère disparait ou encore L'oscillation doit rester faible. Le cycle de précession de la Terre dure 23 000 ans. S'il était beaucoup plus court ou si l'oscillation était plus importante, des changements climatiques importants affecteraient grandement l'habitabilité. Une planète dont l'inclinaison aurait un mouvement chaotique, ne pourrait accueillir la vie : un satellite de la taille de la Lune pourrait être non seulement utile, mais même indispensable pour permettre l'habitabilité. Et cela ne sont que quelques exemples, bien d’autres problèmes peuvent amener a ne pas engendre une planète sur une configuration identique a la notre.

Ont peut estimer que la probabilité serait: d’1 système sur 50 qui soit dans sur la bonne disposition et possède de l’eau a l’état liquide et donc probablement une atmosphère.

Donc 2% de ses étoiles possèderaient des planètes telluriques avec de l’eau à l’état liquide.

Ce qui porte à 200.000 milles planètes potentiels 

Quand a savoir si la vie si est développer? Nous ne le pouvons pas. Mais il y a de très forte chance. Car tout les ingrédients sont la.

Nous pouvons estimer a 1 étoile sur 2 ou la vie c’est peut être développé ce qui fait 100.000 étoiles.

Capture22 29

Il nous reste plus que la zone tranquille autour de la Galaxie sans alea cosmique.

La zone galactique habitable est un anneau de 7 à 9 kilo parsec de diamètre.

Qui ne comprend pas plus que 10 % des étoiles de la Voie lactée. Un isolement stellaire relatif est en définitive ce dont un système où la vie est présente a besoin.

Si le Système solaire était entouré de nombreux systèmes voisins, ceux-ci pourraient déranger la stabilité des orbites des objets du Système (notamment les objets comme celui d’un nuage d'Oort et d’une ceinture de Kuiper qui pourraient avoir des conséquences catastrophiques. Les cometes et asteroides seraient déviés vers l'intérieur du Système.

Des étoiles proches augmentent aussi la possibilité d'être dans la zone fatale d'un pulsar ou d'une explosion de supernova ou des rayons gamma ou même de voir d’énormes Géo croiseurs qui détruirais la planète en totalité et cela mettrais plusieurs centaines de millions d’années pour quelle ce récré.

A peut prés 1 planète sur10 soit 10.000 systèmes qui porte la vie et probablement identique au notre, sont dans une zone calme autour de la Voie Lactée.

Sur un diamètre de 100.000 années lumières. Cela donnerais en gros une planète viable toutes les 10 années lumières

Quand a L’intelligence.

Il lui faut du temps et de la chance. Si toutes les conditions sont réunies. En gros un facteur de 1 planète sur 5  cela parait peu ?

Mais il ne faut pas oublier que sur beaucoup de ses systèmes, la vie ne s’est peut être pas développé vers une l’intelligence malgré le temps.

Si la planète a tout pour crée la vie elle peut aussi la détruire. Il se peut que beaucoup de planètes au bon endroit n‘accueille qu’une évolution partiel, sans intelligence dû en partie a des problèmes interne a la planète elle-même. Pour exemples une météorologie violentes, des changements de températures extrême, d’éruption volcanique majeurs et continuelle voir des éruption solaire diriger directement sur la planète mal protéger par sont atmosphère et champs magnétique changent de façon radical l’évolution en cours par les radiations de l’étoile. 

Voir aussi des géo croiseurs continuelles qui arrête toute évolution en formation et donc tout doit recommencer a zéro. 

Néanmoins cela reste que de la pure extrapolation.

Donc nous pourrions dire 1 système sur 5 soit 2.000 planètes. Qui ont réussi leurs passages où une civilisation intelligente est possible dans notre Galaxie.

Bien sur, sur les critères d’une étoile identique a notre soleil.

Cela reste un chiffre quand même élevé. Cela donnerais en gros une civilisation toutes les 50 années lumières.

Si elle de sait pas détruite elle-même au cours de sont évolution industrielle.

Capture23 30

Notre connaissance actuelle reste quand même limite à notre système. Soit 1 année lumière (la sonde Voyager).

Par contre nos ondes radios ont déjà traversé plus de 120 années lumières et devrais donc avoir déjà été écouté par une autre civilisation intelligente.

Alors pourquoi pas de contacte ?

Les distances.

Les distances sont un frein a la communication dans l’univers tellement les écarts sont énormes et la vitesse de la lumière limité.

Les ondes radios voyage a la vitesse de la lumière et cela dans toutes les directions. Nous avons donc une bulle autour de la terre qui depuis 120 ans circule dans l’espace et cette bulle à une dimension de 120 a.l.

Cela est quand même surprenant que les ondes radios non rencontre encore personne en cours de route !

Il faudra donc attendre pour avoir une réponse. Si la première civilisation se trouve à 50 A.L. Il faut 100 ans pour que le message nous parvienne en retour. Soit 50 ans allée et 50 ans de retour. Sans compter le temps mis à l’étudier.

Donc s’ils ont reçut nos premières émissions radios. Nous devrions avoir reçut leur réponse il y a 20 ans de cela? Pas de réponse. Alors ils sont peut être plus loin que 50 années lumiere.

OU :

-Ils non pas encore les moyens de capter nos ondes radios.

-Leurs civilisation est détruite par leurs propre technologie ou autres (religieux, virus, etc.)

-Ils sont déjà en route pour venir nous voir. (Ils voyagent moin vite que la lumiere)

-Ils ne veulent pas répondre

-Ils ne si intéresse pas

-Ils ont déménagé

-Ils savent que nous existons et sont là depuis longtemps à nous observer.

Ou tout simplement ils écoutent depuis leur planète, l’évolution de notre histoire terrestre, qui se déroule dans le cosmos depuis 120 ans. Etudiant notre civilisation en développement.

Mais n’oublions pas que s’ils écoutent. Ils émettent aussi et sont donc détectable (Seti n'a que 40 ans d'ecoute).

La meilleure solution au paradoxe de Fermi c’est qu’ils sont beaucoup plus loin que nous le spéculions. Et il y aussi le risque que pas mal de civilisations se sont détruites par eux même sur la route de leurs évolutions.

SETI à envoyer le premier message radio à destination d’hypothétiques civilisations. Il a 40 ans. Il n‘a donc fait un peut plus des 4/5 du voyage aller ( en supposant que la premiere civilisation est a 50 années lumieres). Quand aux sondes Voyager et Pioneer. Elles sont encore dans la zone d’influence de notre étoile.

La question de Enrico Fermi reste donc entière « Ou sont ils ? »

Mais n‘oublions pas que le premier soleil identique au notre n‘est cas 4,5 années lumière « Alpha du Centaure » et peut être y a-t-il une planète comme la notre, orbitant autour de cette étoile. Nous pourrions imaginer une entité sur cette hypothétique planète.

Elle pourrait penser à la même chose que nous! En regardant notre étoile.

Pourrait-il imaginé qu’une autre civilisation autour de cette même étoile commence à l’observer…

Capture24 30

Nous somme peut être unique.

Mais la vie ne sait peut être pas développé aussi bien ailleurs, que sur la terre. Les conditions terrestres sont exactement le but ultime de la vie, la preuve « Nous ».

Ailleurs et malgré que tout les voyants soit au vert, cela est peut être plus difficile. N’oublions pas que nous avons des atouts qu’il serait vraiment extraordinaire de retrouver ailleurs et dans les même conditions et cela malgré le nombre faramineux d’étoiles et de planètes.

Pour exemple notre Lune qui stabilise la terre sur sont axe et lui a donné sa rotation, organisant les marées océaniques qui joue un rôle important pour l’éco système de la terre. Il ne faut pas oublier que notre Lune est le parfait fruit du hasard, celle d’une immense collision entre la Terre et une petite planète dénommé Théia, au tout début de sa vie.

Nous possédons aussi une deuxième planète dans la limite de la zone habitabilité terrestre "Mars". Qui possédait dans le passé de l’eau a l’état liquide et aurait peut être ensemencée la terre par la panspermie et d'une géante gazeuse "Jupiter", pour nous protéger des géo croiseurs interstellaire. Mais qui a laissé passer au gré des lois de la gravitée et cela au bon moment! Des astéroïdes, qui ont eux, participer a l’évolution la vie sur Terre et permis par delà aux mammifères et donc a l’homme d’exister.

Tout cela sont peut être des facteurs déterminant à l’arriver et au développement de la vie. Ceci pourrait faire de nous une entité unique dans la Galaxie.

Il se pourrait donc que nous soyons les seuls êtres « intelligents » dans un rayon de plusieurs milliers d’années lumière, voir même les seuls, dans notre Galaxie.

Et en cela il faudra attendre bien longtemps avant d’avoir de la visite ou alors se seront nous les visiteurs….

Capture25 26 

Alors pour répondre et faire un bilan sur notre état actuel d’être humain dans notre Galaxie.

Je médite et réfléchie. Nous somme bien loin d’une autre civilisation intelligente ? Voir peut être les seuls dans notre Voie Lactée. Mais cela ne veut pas dire qu’il n‘ y a pas de vie ailleurs. Celui-ci est peut être sous la forme d’une faune galactique qui n‘auraient pas évolué vers l’intelligence.

Il y a probablement une très forte présomption si tous les critères de la vie sont là. Que nous trouvions un type de photosynthèse et de ce fait une faune autour d’elle…

Cela est peut être valable pour notre galaxie. Mais si nous l’extrapolons a l’Univers connue, soit aux bas mots plus de 100.000 milliards de Galaxies. Là nous ne somme plus unique et la probabilité que la vie intelligentes abondes est grande.

 Notre petite étude a été sur des étoiles similaires à notre soleil. Cependant cela ne représente que 15% des étoiles de notre galaxie !


RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×