Referencement gratuit

NOTRE EXPANSION

Quels serait notre expansion dans l’univers et les rencontres avec d’autres civilisations ?

Qui sommes nous aux yeux d’une autre civilisation ? Comment nous comporterons nous vie à vie d’eux ? Comment définir une civilisation et en respecter ses attributs ? Amènerons-nous dans l’espace nos propres maux ? Serons-nous capable de comprendre une autre civilisation ?

Beaucoup de questions peuvent être sans réponse. Plusieurs possibilités sont probables suivant notre point de vue, mais cela reste grandement aléatoire.

Une futur rencontre d’une autre civilisation n’est pas obligatoirement une rencontre sur terre mais peut très bien être lors de notre exploration spatial voir de nos recherches via nos satellites d’exploration.  

La civilisation humaine est le pur produit de l’homo sapiens sapiens. La civilisation dominante de la planète Terre. Aucun animals, ni végétales ne peut lui résister. Il est le meneur de sa planète. Mais dans l’univers l’est-il toujours ?

Les humains commence à sortir de leur cocon de leur planète. A découvrir l’espace et a sans accaparer sa proche banlieue par l’intermédiaire de leurs satellites artificiels, qui n’est d’autre que le prolongement de leur capacité d’exploration. Mais l’homme dans l’espace n’est plus le dominant, dans cet univers inconnu. Il repart a zéro, explore, découvre, apprend. Mais sont jugement serrât-il juste ? Ce prendras t’il pour dieu ou diable face a d’autres forme de vie moins évolué que lui. Vat-il ce comporter en observateur, vat-il être un vas en guerre ou de mettre la vie dans des tubes pour la disséqué. Et s’il rencontre une autre forme de vie intelligente qui a les mêmes atributs que l’homme lui même, un autre dominant. La confrontation risque d’être un génocide entre les deux civilisations. Car l’homme n’admettras jamais d’être le second. Cela reflétera le même comportement qu’à l’époque des découvertes et de la colonisation sur terre. Et cela risque fort de ce reproduire dans l’espace. L’homme sera t’il ce souvenir de ces leçons précédentes ? Personnellement. Je ne le pense pas, car l’appât du gain resteras toujours sa priorité première. Ont le voie bien sur terre même aux 21 siècles

La conquête spatiale commencera par Mars, puis l’établissement d’une base scientifique semi permanente sur notre satellite suivie d’une colonisation et ensuite vers l’expansion sur les autres planètes ou satellites de notre système avant la grande colonisation de notre galaxie. Cela apparaitra finalement comme l’aboutissement d’une évolution qui a commencé en 1969 avec Armstrong et Aldrin

La découverte d’une nouvelle terre (planète ou satellites) peut comporter celle d’images aussi familières que des océans, des iles ou des montagnes. Leurs apparence pourra rappeler celle de leurs homologues terriens et par delà sa composition également. Mais cela ne suffira pas nécessairement à assurer la similitude. Ainsi pourra-t-elle poser aux explorateurs terriens des problèmes d’importance vitale.

L’homme qui arrive sur une planète nouvelle. N’est-il pas implicite dans le dépaysement lié à tout horizon qui était encore inconnu la veille. Notre évaluation du temps qui s’écoule et par ailleurs aussi le rythme de notre vie sont dictés par notre système solaire : la notion de jour est liée à la rotation de notre terre sur son axe, celle de la semaine aux phases de notre Lune, celle des années au mouvement de notre soleil. Dés que l’homme se trouvera séparé de ces repères familier il lui sera difficile dans accepter sont absence. Il sans assistera surement comme un repère temporel

Les biologistes ne sont pas tous d’accord sur une définition simple de la vie. Quand a définir l’intelligence entre deux formes de vie cela devient presque impossible. Prenons pour exemples les fourmis qui sont à elle seul une civilisation a part entière. Cela nous a rendus attentifs à quelques unes des subtilités de la définition de l’intelligence. L’homme devra donc a fortiori garder le problème présent a sont esprit lorsqu’il s’aventurera dans l’espace lointains a la rencontre d’autre forme de vies

Pour évaluer cependant la réalité des problèmes que posera le simple contact entre deux espèces intelligentes un moyen simple consiste à inverser les points de vue à montrer, en d’autre termes, les visiteurs terriens à travers les yeux des planétaires extraterrestre qu’ils viennent découvrir

L’établissement d’une communication entre l’homme et l’autre ne supprime qu’un des obstacles pouvant se dresser sur le chemin d’une entente en effet, de même que la connaissance d’un objet manufacturé ne suffit pas à faire connaitre la totalité d’une culture, l’apparence et le comportement d’un individu ne révèlent pas nécessairement tout sur le degré de civilisation atteint par son espèce

capture34-5.jpgL’idée de contact présuppose l’existence de certaine similitude entre deux entité cherchant à établir ce contact que se passerait-il cependant si à coté de ces similitudes certaines différences d’essence jouaient un rôle important. Ne Pourrat-il alors se faire qu’une entité continue à chercher ce contact sans découvrir que celui-ci a déjà été établi, peut-être à ses dépens ?

Si l’homme réussi à établir un contact avec un extraterrestre. Et ensuite ? Comment peut-il être certain des conditions de ce contact, de sa réalité même ? L’homme emportera avec lui certains de ses fantasmes, individuels ou raciaux, dans le cosmos ? La vision qu’il aura de ce cosmos risquera donc d’en être troublée, pour la tranquillité de son esprit, ou pour sa perte finale.

Apres le contact entre humains et extraterrestres, viendra la communication. Apres la communication, la possibilité d’échanges, de biens matériels, de connaissances, d’idées et de notions abstraites. De part et d’autre, il y aura une tentation d’interpréter les manifestations extérieures accompagnant de tels échange et d’y voir des préoccupations propres à l’espèce, voir à l’individu

Apres la découverte, le contact, la communication, les échanges. Il viendra quoi ? Si l’homme n’y prend pas garde l’histoire pourra se répéter dans ce qu’elle a de moins glorieuse. Il pourrait apparaitre des analogies qui risquent d’éveiller chez l’homme ses instincts les plus bas

Quelle sera donc la place cosmique de l’homme, dans un avenir très lointain? Celle d’un explorateur, celle d’un colonisateur, celle d’un aventurier ? L’univers sera peut être, assimilable à un archipel de planètes que sillonneront des marchants, des pionniers, des pirates, voir des prêcheurs, recherchant chacun son profit et opposant leurs intérêt de façon souvent imprévisible. L’histoire pourra apparaitre comme un éternel recommencement dans lequel toutefois il y aura place pour d étranges surprises  qui risquerait de nous absorbé, voir bien plus étrange encore

Chacun sait que Robinson Crusoé s’appelait Alexander Selkirk et que Daniel Defoe a rendu célèbre par sont roman. Robinson en est venu à personnifier un archétype du héros d’aventure qui sera dés lors un futur voyageur spatial. L’expansion de notre civilisation dans la galaxie amèneras beaucoup de Robinson et leurs vendredi qui sera peut être une rencontre avec d’autres civilisation qui risque fort de passé a nos yeux inaperçu.

L’univers renferme peut être des civilisations 100 fois voir 1000 fois supérieur a nous. Que nous risquons de rencontré lors de notre expansion et de là le risque qu’ils nous imposent leur propre point de vue n’est pas loin. Là les rôles seront inversés !

L’être humain d’un rôle de colonisateur deviendra le colonisé ! Le risque d’un arrêt net de notre expansion dans la galaxie peut être très probable voir même la fin de la race humaine !...

capture27.jpgCe nouveau chalenge pour l’homme qu’est l’exploration de la galaxie risque fort d’être  une aventure sans retour.

Le risque n’est pas de rencontré d’autres civilisations, mais de tomber sur une civilisation comme la notre « expansionniste et colonisateur ». Qui est le vrai problème futur de l’homme. Car dans l’espace l’homme n’est plus le maitre de son environnement, mais redevient une simple humaine. Qui peut vite devenir le gibier !...

RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site