Referencement gratuit

LES THEMES DANS LE CINEMA DE SCIENCE FICTION

Le Voyage dans la Lune (1902) de Georges Méliès est ce que l'on peut considérer comme le premier film de science-fiction.

capture05-41.jpgLes films de Voyage dans la Lune de Georges Méliès (1922) et Metropolis de Fritz Lang (1927) qui aborda pour la première fois le thème du robot, sont les bases des premiers films de science fiction. Ils ont marqué des générations de cinéastes

capture01-5-10.jpg Parmi les films majeurs de cette période, on peut citer Frankenstein (James Whale, 1931), King Kong (Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, 1933), qui étonna par ses effets spéciaux, Le Jour où la Terre s'arrêta (The Day the Earth Stood Still, Robert Wise, 1951 — qui réalisera plus tard le premier Star Trek) et Planète interdite (Forbidden Planet, Fred M. Wilcox, 1956).

    121.jpg  122.jpg  123.jpg

Mais il ne faut pas oublier une production cinématographique plus populaire mais aussi emblématique, caractérisée (avant l’ère de la télévision) par les serials, films découpés en épisodes, dont les héros s’appelaient Flash Gordon ou Buck Rogers. Ils étaient projetés dans les salles de cinéma de l’époque avant le film de la soirée

Parmi les films importants qui imposèrent un certain nombre de standards, on peut retenir 2001, l’Odyssée de l’espace (1968) de Stanley Kubrick, La Planète des singes (1968) de Franklin J. Schaffner, Star Wars (1977) de George Lucas, Alien - Le huitième passager (1979), Blade Runner (1982) de Ridley Scott, Mad Max (1979) de George Miller.

131.jpg  126.jpg   48.jpg  

Les années 1980 peuvent être considérées comme la décennie de la science-fiction ; les plus grands exemples de sa popularité mondiale sont certainement E.T. l'extra-terrestre de Steven Spielberg et la trilogie de Retour vers le futur de Robert Zemeckis. La série télévisée Star Trek (datant de 1966) fut remise à la mode grâce à une saga de films dérivés.

capt-1329461.jpg Le cinéma de science-fiction s'est considérablement diversifié à partir des années 1990 avec Jurassic Park de Steven Spielberg, ainsi qu'Independence Day et Stargate (1994) de Roland Emmerich. Ce film engendra les séries à succès Stargate SG-1, Stargate Atlantis et Stargate Universe (respectivement, à partir de 1997, 2004 et 2009). La combinaison avec la comédie fut de nouveau possible grâce à Men in Black de Barry Sonnenfeld, et le drame castastrophe avec Armageddon de Michael Bay.

35-1.jpg Plus récemment, Matrix de Andy et Larry Wachowski ouvrit une nouvelle ère pour la science-fiction, avec pour thème le danger d'un monde informatisé. Cela n'empêcha pas les retours aux sources avec le remake La Guerre des mondes (d’après H. G. Wells) et Minority Report (d'après une nouvelle de Philip K. Dick) ; deux films réalisés par Steven Spielberg, l'un des maîtres incontestés du genre.

38.jpg L’idée que l’on a du film de science-fiction est souvent associée à une débauche d’effets spéciaux, mais il existe des films dits de « science-fiction minimaliste », qui mettent en scène la fiction sans aucun effet spécial, uniquement en jouant avec le cadrage, la mise en scène, le jeu d’acteurs et la musique ; citons, par exemple, La Jetée de Chris Marker (1962), Solaris et Stalker d’Andrei Tarkovsky (1979), Le Trésor des îles Chiennes de François-Jacques Ossang (1990), ou encore Cypher (film, 2002) de Vincenzo Natali, FAQ: Frequently Asked Questions de Carlos Atanes (2004) et Bienvenue à Gattaca d’Andrew Niccol (Gattaca, 1997).

Les thèmes dans la SF

Souvent les thèmes récurent de la SF est l’invasion extraterrestre (indépendance day, skyline, battleship, World Invasion Battle Los Angeles, Avenger, La guerre des mondes) films a grand coup de bombes et de guerre contre un envahisseur implacable, destructeur que rien d’arrête

capt-1159192.jpg  120.jpg 

Le thème du voyage dans le temps est aussi aborder dans la SF. Cela permet de voir notre évolution ou nos erreurs dans des futurs où passés hypothétique. La planète des singes (de Tim Burton) ou la machine à voyager dans le temps (George Pal) ainsi que le cycle retour vers le futur nous en donne une belle image nous confrontant à des paradoxes

capture27-22.jpg L’humour fait aussi son entrée dans le cinéma de SF. Le coté dérision des extraterrestres est mi en évidence par l’humour, qui fonctionne très bien au près du grand publique (Men in Black, Paul, Mars attaque, Evolution, le cinquième élément)

capt-2000523.jpg  129.jpg  

Un nouveau thème commence à voir le jour dans la SF celle de protéger les extraterrestres de notre hégémonie de destruction (Avatar, Abyss, District 9)

capt-2131192.jpg  118.jpg  capture07-2-18.jpg   

Le thème des super héros déjà abordé il y a quelques années par Superman l’Alien aux super pouvoirs revient en force dans le cinéma de SF pour protéger la terre de méchants extraterrestres (Avenger, Les quatre fantastiques)

15nb.jpg Le mélange science fiction, horreur et fantastique ce côtoie assez souvent tel que des extraterrestres assoiffer de sang (Alien, la guerre des mondes, the Thing, Ghost of mars) et d’Alien’s mangeurs de cerveau humain dans « Skyline » ou de chasseurs impitoyable (Prédator, Outlander)

capt-2000524.jpg  capt-2000527.jpg

Le thème des insectes extraterrestre est couramment aborder en SF (Planète rouge, Perdus dans l’espace,  Starship troopers, voir même Alien)

g422-250-1.jpg Certain films aborde le sujet de l’extraterrestre venant sauver l’humanité ou du moins une partie (Prémonitions, le jour ou la terre s’arrêta) Ces films remettent en cause souvent notre comportement vie à vie de notre planète

D’autres thèmes sont approchés dans la SF qui nous fait réfléchir sur notre condition de simple humain (K-pack, Contact, 2001 l’odyssée de l’Espace, District 9, Enemy mine, Sphère) 

capture06a.jpg   115.jpg

Le thème des machines construit par l’homme ou arrivant du fond de l’espace qui ce rebelle et détruises l’humanité sont aussi souvent avancer dans la SF (Star trek « les Borg », Terminator « Skynet », Matrix « la Matrice », Galactica « les Cylons », Stargate « les Replican »). Ont voie là les bases de la théorie des sondes de Von Neumann.

Nous pourrions dire aussi que dans le film de 2001 l’odyssée de l’espace, les Monolithes ne sont que des sondes de Von Neumann, mais là pour crée la vie

Il est assez rare de trouvez au cinéma un partenariat entre humain et E.T. (Men in Black, Transformer, Rencontre du 3 type, mission to mars)

capture0103.jpg  130.jpg   

Certaines thèmes commence à être abordez tel que les conflits entre deux civilisations extraterrestre (Alien V Prédator, Transformer, Hidden, N°4)

capture0109.jpg Le thème du robot longtemps oublier depuis les films de Metropolis et Westworld refait surface Des histoires tournant souvent autour de la relation d’humanité des robots (I robot, Intelligence artificiel, l’homme bicentenaire)

Un thème très peut aborder dans la SF est celui ou les humains servent de cobayes (dark city)

 Même Indiana Jones, Tintin et Godzilla ont rencontré des extraterrestres dans leurs aventures

64a.jpg

ILS SONT PARTOUT SAUF SUR TERRE !

RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×