Referencement gratuit

STARSHIP TROOPERS

Un univers de science-fiction, publié en 1959 par l’écrivain américain Robert A. Heinlein.

Capture07 11 

Starship Troopers (Signifie « Soldats de vaisseau interstellaire » en anglais) est un univers de science-fiction qui a été créé en 1959 par Robert A. Heinlein dans le livre Étoiles, garde-à-vous! (titre original : Starship Troopers). En 1997 il connait un renouveau grâce à la réalisation du film Starship Troopers réalisé par Paul Verhoeven. L'univers a été ensuite étendu vers de nombreux autres supports (une série télévisée, des vidéo films, des comics, des jeux de société, des jeux vidéo et des jeux de figurines).

Le 5 avril 1958 alors qu'il travaille sur le livre En terre étrangère Robert Heinlein et sa femme découvrent en lisant le journal que le National Committee for a Sane Nuclear Policy réclame une suspension unilatérale des tests d'armement nucléaire menés par les États-Unis. Scandalisés par cette proposition qu'ils pensent être une erreur majeure dans la gestion de la Guerre froide, le couple Heinlein crée un groupe d’opinion, appelé The Patrick Henry League pour apporter leur soutien au programme de tests. Heinlein se voit alors accusé de conservatisme par ses collègues écrivains de science-fiction.

Face à cette opposition, il décide de retourner à l'écriture, mais pas à celle de En terre étrangère. Au lieu de cela, il écrit un texte de science-fiction militaire abordant les thèmes de l’anticommunisme et du civisme. Pour cela, il s'inspire de son propre passé militaire en tant qu'officier de l'U.S. Navy. En octobre et novembre 1959, Heinlein publie donc sous le titre Starship Soldier le texte dans la revue The Magazine of Fantasy & Science Fiction. Puis en décembre 1959, cette fois sous le titre définitif, il édite la version longue sous la forme d'un roman chez G. P. Putnam's Sons.

Dans cet ouvrage, Heinlein utilise une narration à la première personne entrecoupée d'une série de flashbacks. Alexei Panshin dans son ouvrage de 1968 « Heinlein in Dimension » indique que c'est le seul roman où Heinlein utilise ce type de narration.

Ce texte a été publié une première fois sous forme de série et dans une version abrégée

Étoiles, garde-à-vous ! A obtenu en 1960 le prix Hugo du meilleur roman de science-fiction. Il a été adapté au cinéma en 1997 par Paul Verhoeven, sous le titre original Starship Troopers.

Ce roman, écrit à la première personne, conte l’histoire du jeune soldat Johnnie Rico, fraîchement engagé dans l'Infanterie Mobile, une unité militaire équipée de scaphandres de combat auto-propulsés et d'armes à charge nucléaire. Le roman montre l'évolution de la carrière militaire de Rico, progressant de simple recrue jusqu'au rang d'officier, lors d'une guerre interstellaire opposant l'humanité à une espèce insectoïde connue sous le nom d'Arachnides, que Rico surnomme « les Cafards » ou « les Punaises ».

Capture05 10 

À travers le regard de Rico, Heinlein expose une analyse de la société, notamment aux travers de la nécessité de la vertu civique, de l'utilisation des châtiments corporels ainsi que la pertinence de la peine capitale dans certains cas. Ce roman est également un plaidoyer sur la nécessité d'une force militaire forte et une critique du communisme.

L'auteur a été beaucoup critiqué notamment à cause des théories militaristes et anticommunistes développées dans l'ouvrage.

Capture106 7

Robert A. Heinlein en 1976.

À la fin du XXe siècle, une guerre éclate entre l'alliance Russo-Anglo-Américaine et l'Hégémonie Chinoise. En 1987, un coup d’État met fin à la guerre et un traité de paix est signé à New Delhi. Quelques années plus tard, une vague de troubles déferle sur les États-Unis, la Russie, l'Angleterre et sur beaucoup d'autres pays. Cela provoque l'éclatement de la République d'Amérique du Nord et l’effondrement des systèmes démocratiques. Le professeur Jean Dubois, l'un des personnages du roman, estime que la cause de cette décadence vient du fait que les « citoyens de cette société glorifiaient la mythologie des droits mais ils avaient perdu le sens de leur devoir ».

Après la disparition des États, un peu partout dans le monde les vétérans de guerre prennent le pouvoir. Dans le roman, le major Reid raconte que « les premiers événements signalés, à Aberdeen, en Écosse, sont des exemples typiques. Quelques vétérans se constituèrent en comité de vigiles pour lutter contre les violences et le pillage. Ils pendirent plusieurs personnes (dont deux vétérans) et se constituèrent en comité. Seuls des vétérans pouvaient en faire partie. C’était arbitraire mais ils n’avaient confiance qu’en eux. Ce qui avait été au début une simple mesure d’urgence devint en une ou deux générations une constitution ». C'est ainsi qu'est née la Fédération Terrienne, où les civils n'ont pas le droit de vote. Celui-ci est uniquement réservé à ceux qui ont effectué leur période de service militaire.

La Fédération, devenue le gouvernement unique de la Terre, se consacre ensuite à la conquête de l'espace. Les hommes colonisent des planètes et explorent de nouveaux systèmes planétaires. Ils rentrent également en relations avec des civilisations extraterrestres. Petit à petit, la tension monte avec l'une d'entre elle, la belliqueuse civilisation des Arachnides.

Capture107 7 

Résumé

L'histoire débute avec le largage du narrateur Johnnie Rico du vaisseau spatial le « Rodger Young ». Engoncé dans une capsule de saut individuelle, les soldats de l'Infanterie Mobile descendent vers le sol ennemi. L'unité de Rico effectue un raid éclair de représailles, au cœur d'une cité de la planète des Squelettes, un peuple extra-terrestre allié des Arachnides. Les soldats, revêtus de scaphandres auto-propulsés et largués en formation dans une zone déterminée, ravagent méthodiquement le plus grand nombre possibles de bâtiments importants, le tout en respectant un minutage serré. Tout au long de sa progression, l'escouade de combattants sème la terreur et la confusion chez ses ennemis, ne comptant à la fin qu'un seul mort dans ses rangs.

Capture03 13 

Johnnie revient ensuite sur son passé. Il commence par le jour où il décroche son diplôme de fin d'études peu de temps avant son dix-huitième anniversaire. N'ayant pas d'idée précise sur son avenir, il suit ses compagnons de classe Carl et Carmen qui s'engagent dans l'armée, malgré les objections de son père. Au centre de recrutement les trois jeunes gens sont accueillis par un sergent recruteur lourdement handicapé dont le rôle est de dissuader subtilement les candidats de s'engager. Johnnie se remémore alors l'enseignement qu'il a reçu dans son cours d'histoire et de philosophie morale. Son professeur, monsieur Dubois expliquait pourquoi les droits civiques ne s'obtiennent qu'après la validation du Service Fédéral. Johnnie termine ensuite les différents tests d'aptitudes puis se voit affecter au corps d'armée de l'Infanterie Mobile.

Capture06 12 

Rico est alors envoyé au camp d’entraînement Arthur Currie. Avec ses camarades d'incorporation, il est accueilli par le terrible adjudant Zim. Johnnie découvre la dure vie d'un soldat en caserne (corvées, manœuvres, parades exercices de tir, maniement d'armes blanches...). Lors de son instruction, il assiste même au jugement d'un de ses camarades par une cour martiale. Celui-ci, pour avoir frappé Zim, est fouetté puis renvoyé du camp. Démotivé, Rico pense un temps à démissionner. Les lettres de soutiens de sa mère et de son ancien professeur d'histoire le persuadent de rester. Vient ensuite pour les soldats restants, l’apprentissage du pilotage des scaphandres autopropulsés. Pendant cette période, il assiste pour la première fois à la pendaison d'un déserteur du camp qui a commis un homicide. Enfin, survient la dernière partie de l'entrainement militaire. Il s'effectue au nord de Vancouver, au camp de l'adjudant Spooky Smith dans les Rocheuses canadiennes entre le Mont Good Hope et le Mont Waddington, à l'issue duquel, chaque soldat reçoit son affectation. Pour Rico, il s'agit des « Chats Sauvages de Willie » à bord du vaisseau spatial « Valley Forge ».

Dans l'intervalle de temps où se déroule l'instruction de Rico, la situation militaire entre la Fédération Terrienne et le peuple extra-terrestre des Arachnides se dégrade, passant d'un simple conflit larvé (des « actions de police ») à la « Première Guerre Interstellaire », aussi appelée par les soldats « Guerre des Punaises ». La guerre débute officiellement par la destruction par les Arachnides de la ville de Buenos Aires, la mère de Rico figurant parmi les victimes. Rico prend part à la contre attaque de la Fédération sur la planète Klendathu, avec l'« Opération D.D.T. ». Cette opération de rétorsion de grande envergure se solde finalement par un échec cuisant pour les Terriens et amène un retrait total de leurs forces sur et autour de la planète des Arachnides.

 Capture12 5

Les survivants de l'unité de Rico, ainsi que tous les rescapés des nombreuses unités décimées lors de cette offensive ratée sont dispersés dans d'autres formations. Johnnie intègre les « Têtes Dures de Rasczak » Les pertes de la Fédération lors de cette offensive ratée sont telles que les attaques ultérieures ne se réduisent plus qu'à des raids éclairs, similaires à celui décrit au début du livre. C'est au cours de l'un d'eux que le Lieutenant Rasczak est tué.

Capture08 11

Rico, après avoir obtenu les galons d'Adjudant, décide de devenir officier. Il s'inscrit à l'École militaire des Officiers d’où il sort Troisième Lieutenant après une longue période d'instruction. Il est peu après rappelé au combat. En effet, les Arachnides multiplient leurs attaques, allant jusqu’à détruire San Francisco et toute la vallée de San Joaquin.

Il participe alors à l'« Opération Reine » sur la planète P. Malgré encore de nombreuses pertes, l'opération se révèle être un succès inattendu, grâce à la capture d'un Cerveau, membre de la caste dirigeante des Arachnides. L'homme qui réussit cet exploit n'est autre que l'Adjudant Zim. Plusieurs mois après, Rico, devenu Lieutenant à part entière, est de nouveau à bord du « Rodger Young », aux commandes des « Têtes Dures de Rico », avec son père comme adjudant à ses côtés. Il prépare ses soldats à une nouvelle attaque contre les Arachnides.

Personnages principaux

Juan Rico dit Johnnie : C'est le narrateur. Sa langue natale est le tagalog, le principal langage des Philippines. Issu d'une famille bourgeoise, il effectue son Service fédéral malgré l'opposition de son père. Il fait ses classes au camp d'entrainement de l'Infanterie Mobile « Arthur Currie ». Sa mère décède lors de la destruction de Buenos Aires. Il est d'abord affecté comme première classe chez les « Chats Sauvages de Willie » à bord du « Valley Forge » puis après la bataille de Klendathu chez les « Têtes Dures de Rasczak » à bord du « Rogder Young ». Après la mort du lieutenant Rasczak, il est promu caporal. Après la mort du Padre, il devient adjudant. Il entre ensuite à l'École des Élèves Officiers pour obtenir le grade de lieutenant. Affecté chez les « Blackies » à bord du « Tours » en tant que troisième lieutenant, il participe avec eux à l'opération Reine sur la planète P. Il est ensuite nommé lieutenant à titre définitif et obtient sa mutation chez les « Têtes Dures de Rasczak » qui deviendront ensuite les « Têtes Dures de Rico ».

Ace : Caporal dans l'Infanterie Mobile chez les « Têtes Dures de Rasczak ». Rico précise qu'il a un "sale caractère". C'est un bon camarade de Johnnie.

Carl : Ami de collège de Johnnie. Il est très fort en électronique théorique. Il veut accomplir son Service Fédéral pour rejoindre les Unités de Recherche et de Développement. Après ses classes, il est affecté à la base de Pluton. Il y meurt lors d'une attaque des Arachnides.

Carmencita Ibanez dite Carmen : Camarade de classe de Rico, elle veut devenir pilote d'astronef. Elle est petite, très équilibrée avec une santé d'acier et des réflexes parfaits. Elle est également très forte en maths. Rico la trouve "délicieuse à contempler". Elle a des grands yeux noirs et des cils immenses. Elle devient aspirant-pilote à bord de la corvette « Mannerheim ».

Charlie Zim : Adjudant instructeur de Rico au camp d'entrainement « Arthur Currie ». Rico le décrit comme étant un "géant aux épaules larges" et a "l'air mauvais". Il fut jadis instruit par le colonel Shujumi. Il est commandant de la Compagnie H puis devient adjudant chez les « Blackies ». Lors de l'opération Reine, c'est lui qui capture le Cerveau arachnide. Il est promu Capitaine après ce fait d'armes.

Emilio Rico : Père de Johnnie, il est farouchement opposé à l'engagement de son fils dans l'Infanterie Mobile. Après la mort de sa femme lors de l'attaque de Buenos Aires, il change d'opinion. Il décide lui aussi de s'engager. Il fait ses classes au camp San Martin puis est affecté chez les « Volontaires de Mc Slattery », chez les « Kodiaks de King » et enfin chez les « Têtes Dures de Rasczak ». Il est promu successivement caporal puis adjudant.

Jean V. Dubois : Vétéran de la fédération, il est professeur de philosophie morale et d'histoire au collège où Rico effectue sa scolarité. Il est distant et snob. Il a perdu son avant-bras gauche. Il est Lieutenant-colonel de réserve de l'Infanterie Mobile. Il suit dans l'ombre l'évolution de Johnnie Rico au sein de l'Infanterie Mobile.

Jelal dit Jelly : Adjudant dans l'Infanterie Mobile chez les « Têtes Dures de Rasczak ». C'est un Finno-turc de la planète d'Iskander du système de Proxima du Centaure. Rico le décrit comme "Un type râblé et noiraud qui avait la tête d'un prêtre". Après la mort de Rasczak, il est promu lieutenant des « Têtes Dures ». Il perd ses deux jambes au cours d'une bataille et est promu capitaine.

Premier film et ses produits dérivés (1997-2000)

Film et série télévisée

En 1997 sort le film Starship Troopers réalisé par Paul Verhoeven et scénarisé par Edward Neumeier et avec Casper Van Dien et Denise Richards. Il s'agit d'une adaptation libre du roman de Robert A. Heinlein. Deux ans plus tard, Paul Verhoeven coproduit une série télévisée en infographie Starship Troopers. Un album comprenant les musiques du film par Basile Poledouris est édité en 1997 par Varèse Sarabande.

Héritage et renouveau (2004-2012)

Vidéo films

En 2004, sort le vidéo film Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération avec Richard Burgi et Kelly Carlson. Cette suite au film de Paul Verhoeven est réalisé par Phil Tippett et scénarisé par Edward Neumeier. Quatre ans plus tard, en 2008, sort un autre vidéo film Starship Troopers 3 : Marauder avec Casper Van Dien et Jolene Blalock. Cette fois Edward Neumeier endosse les rôles de réalisateur et de scénariste. En 2012, un troisième vidéo film est produit : Starship Troopers 4 : Invasion. Réalisé par le japonais Shinji Aramaki ce vidéo film est entièrement en image de synthèse.

L’univers est décrit dans l’échelle de Kardashev comme une Civilisation de Type I


RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site