Referencement gratuit

OVNI

Les soucoupes volantes réalité ou fiction

Parlé des OVNI ou UFO c’est aussi regarder vers les lois qui gouverne l’état de l’Univers et ainsi remettre en place quelles théories assez bizarres qui tourne autour de ses objets volants qui soi-disant survole notre planète. Volé dans le vide de l’espace n’est pas la même chose que de volé dans l’atmosphère de la Terre. L’énergie pour se maintenir en vol est bien plus importante ainsi que le frottement avec l’air.

Capturevc

Il existe quatre grandes catégories recensé d'ovnis : Cylindres, Disques, Sphères, Triangles.

Les OVNI sont des Objets Volants Non Identifiés, mais personne ne sait ce qu'ils sont vraiment. Des chercheurs (appelés Ufologues), ont des théories sur ce que peuvent être les OVNI, mais comme personne ne peut examiner un OVNI dans un laboratoire, toutes ces idées ne sont que des devinettes intellectuelles. Nous pouvons cependant tenter une définition des OVNI: Un OVNI est l'observation rapportée d'un objet ou d'une lumière observée dans le ciel ou au sol, dont l'aspect, la trajectoire, les actions, les mouvements, les lumières et les couleurs n'ont pas d'explication logique, conventionnelle ou naturelle, et qui ne peuvent pas être expliqués, non seulement par le témoin originel, mais aussi par les scientifiques ou les experts techniques qui essaient de faire une identification rationnelle après avoir examiné les preuves.

A quoi ils ressemblent

Les OVNI sont de toutes tailles et formes. Certains d'entre eux ne sont que de petites tâches de lumière qui bougent la nuit, dans le ciel, de manière étrange. Ils sont appelés Lumières Nocturnes (LN) et constituent le groupe d'OVNI le plus couramment observé. Les Lumières Nocturnes ne sont pas très intéressantes, car le témoin ne voit que peu de détails, et sans détails, les ufologues ne peuvent rien apprendre de nouveau. Les objets éloignés, souvent en forme de disque ou de soucoupe, constituent les Lumières Diurnes (LD). Quand les OVNI s'approchent beaucoup plus près des témoins (dans une zone de 50 m), les observations sont appelées Rencontres Rapprochées. Il y a 3 types de Rencontres Rapprochées, appelées RR1, RR2, et RR3 (les enlèvements sont parfois appelées RR4). Au cours des Rencontres Rapprochées, les témoins disent avoir vu des OVNI en forme de soucoupes, de boomerang, de sphères, de diamants, de cigares, de triangles, ou d'autres formes étranges. Ils ont des lumières vives, parfois rouges ou blanches, ou d'autre fois de multiples couleurs. (Pour des extraterrestres qu’ils veillent passé inaperçus. Ils arrivent plein phare sur Terre !!!)

A quelle vitesse

La vitesse des OVNI varie énormément selon les observations. Des OVNI peuvent planer silencieusement très longtemps, puis s'éloigner instantanément à grande vitesse beaucoup plus vite que n'importe quel avion conventionnel. Ils peuvent se déplacer lentement dans le ciel, ou exécuter des manœuvres incroyables, comme des virages à angle droit, à des vitesses ahurissantes.

Mlk

Les théories des scientifiques

Il y a trois théories évoquées par les chercheurs pour expliquer les observations d'OVNI. Ils peuvent être :
1. Le produit d'êtres intelligents
2. Des phénomènes bizarres mais naturels
3. Le résultat du besoin des gens de croire en quelque chose de réconfortant ou d'excitant.

1. le produit d'êtres intelligents

La théorie la plus célèbre est que les OVNI sont des vaisseaux spatiaux conduits par des Extra-terrestres (ET) venant d'autres endroits de l'espace lointain. Certains chercheurs refusent l'idée de véhicules spatiaux et parlent qu'il s'agit d’autres types de véhicules produits quelques part sur la terre.

Une autre possibilité est que ce que les gens voient comme un OVNI ne sont que des portes ou des trous temporels qui relient entre eux, différents points de notre continuum espace-temps et qui sont utilisés par des êtres intelligents pour se déplacer dans l'espace-temps.

La théorie des ETs venant de l'espace lointain, manquent encore de preuves certaines. Beaucoup de scientifique sont sceptiques sur l'existence des OVNI. Ils expriment que les distances énormes qui existent entre les étoiles rendent impossible ou très difficile les voyages interstellaires. Les scientifiques supposent que les diverses descriptions des OVNI et de leurs occupants signifierait que des groupes d'Extraterrestres sont en train de visiter la terre : cette théorie qu'ils considèrent comme impossible car cela sous-entend de gros défi technologique. De plus, ils pensent que les ETs ne garderaient pas le secret de leurs activités et annonceraient leur présence sur Terre. Enfin, les scientifiques mettent en évidence le fait qu'il n'y a pas de preuves absolues, telles que de véritables photos ou des morceaux de métal venant d'un OVNI, ce qui prouverait leur existence.

2. des phénomènes bizarres mais naturels
La deuxième théorie dit que les OVNI sont des phénomènes naturels. La foudre en boule est un exemple de phénomène rare et complètement inconnu. Les partisans de la lumière réfléchie de la terre disent que la pression géologique sur la croûte terrestre produit de la foudre en boule, c'est à dire des sphères lumineuses de gaz atmosphériques ionisé. Ils croient que les propriétés de ces gaz (appelé plasma) ont des effets étranges sur les gens qui s'approchent d’eux : le plasma peut stimuler des zones du cerveau et produire des hallucinations vives qui pourraient être à la base des cas d'enlèvements. Les opposants disent que la théorie de la foudre en boule ne prend pas en considération toutes les données.
Ils ne croient pas que la pression géologique puisse créer un plasma avec les dimensions, la forme et la durée des cas d'OVNI rapportés. On discute même sur le fait qu'une hallucination, provoquée par l'électromagnétisme, puisse créer les souvenirs des enlevés.

3. le résultat du besoin des gens de croire en quelque chose de réconfortant ou d'excitant.
La troisième théorie dit que les OVNI sont le résultat de facteurs psychologiques ou sociologiques. Nombre de savants, en particulier ceux qui sont sceptiques sur l'existence des OVNI, sont d'accord en affirmant que tous les observations sont en réalité des perceptions erronées de phénomènes naturels ou avions conventionnels. Ces illusions, affirment-ils, résultent de l'ignorance du témoin, de son tempérament émotif, de sa santé psychologique, voire ils résultent de conditions du milieu hostiles qui influencent les mécanismes perceptifs de l'individu.
D'autres chercheurs croient que le stress et les bouleversements de la société moderne ont crée le besoin pour beaucoup de personnes de créer un contact avec les OVNI ou ETs. Ils disent que ce besoin existe parce que la société moderne a refusé les valeurs et les croyances traditionnelles, en laissant les individus seuls sans aucun espoir ou instruction. Par leur croyance dans les OVNI en dans des ETs technologiquement avancés, les personnes peuvent avoir leur foi dans quelqu'un ou quelques choses, quelqu'un ou quelques choses qui peuvent aider l'humanité à résoudre ses problèmes et donner un nouveau but à l'existence même du monde .

Les arguments contre cette théorie disent que les témoins décrivent souvent les observations avec exactitude et consistance. Les rapports OVNI qui viennent de personnes dérangées sont rares et facile à découvrir. Toutefois, il y a des personnes qui disent avoir reçu des messages d'ETs et ils ont souvent révélé ces messages en tombant en transe. Ceci provient sans aucun doute du système de croyance du "contacté" au lieu d'une source objective telle que le phénomène OVNI.

Chacune de ces théories a ses points forts et ses points faibles. A cause de la complexité du phénomène OVNI, les trois théories peuvent expliquer une partie du mystère. L'énigme OVNI ne pourra être expliquée que par d'autres recherches et de nouvelles données.

La majorité des observations d'ovnis repose sur le témoignage plus ou moins précis d'une ou de plusieurs personnes. En dehors des cas reposant uniquement sur des témoignages, il existe des cas, beaucoup plus rares, corrélés ou prétendument corrélés avec des éléments physiques directs ou indirects. L'explication de ces cas est sujette à d'intenses controverses, le lien entre l'élément physique et le témoignage étant l'aspect le plus généralement contesté. Une partie de ces cas a été analysée par différentes agences gouvernementales scientifiques et militaires. La donnée physique directe concerne les cas détectés par radar ou photographiés, la donnée physique indirecte peut être par exemple une trace au sol ou d'une perturbation environnementale

Réalité et la physique sur les OVNI

Quelques faits en concordance avec la physique actuelle rendent la réalité des OVNI plus difficile à croire. Voyons cela :

Premièrement : L’énergie cinétique observer sur les OVNI décrit par les observateurs permet aux OVNI de changer de direction a 90°, de stopper net ou encore d’accélération fulgurante. Cela reste en contradiction avec les lois physique qui gouverne l’univers. Nos extraterrestres s’ils sont organique ne pourraient survivre a de tels accélérations ou freinage, leurs organes interne viendrais s’écraser contre leurs squelette ou leurs fluide interne serait bloquer. Ou alors ils ne sont pas organiques mais des êtres mécaniques ! La vitesse centrifuge et les accélérations en « g » obligent l’occupant et le matériel a une certaine limite. (La deuxième loi de Newton, ou principe fondamental de la dynamique de translation, établit que « f=my » ce qui signifie que la force « g » agissant sur un corps est égale à la masse « m » du corps multipliée par son accélération « y ». Imaginer un objet volant à 1000 kilomètres heure et qui change de direction instantanément a 90 degré, le matériel serait soumis à une force extraordinaire et son occupant probablement mort instantanément (pour donner une idée, cela est comme si vous fonciez dans un mur à 1000 km/h). Ses organes internes ne résisteraient pas lors de l’accélération, freinage ou de changement de direction. Chaque fois que le véhicule change de direction ou de vitesse, ses occupants ressentent respectivement des forces latérales ou longitudinales produites par les réactions mécaniques de leur siège. Pensé qu’un pilote de chasse perte connaissance à partir de 7 à 9 g en prennent un virage serrer à grande vitesse. Alors imaginé un virage à 90 degré cela est impossible pour un pilote et son avion de chasse. Le problème n’est pas vraiment la vitesse mais l’accélération ou le freinage car lors de l’accélération ou freinage, les fluides corporelle sont envoyez dans la direction opposé et si cela est très rapide voir instantané elle provoquer une perte de conscience voir la mort. Nous imaginons facilement les OVNI ce déplacent dans nôtres espace terrestre sans aucune contrainte physique même le bang sonique en serait absent ! En supposant leurs propulsion en MHD cela ne résout pas le problème des corps organiques et du matériels sur un changement de direction instantané de l’engin (verticale, horizontale ou perpendiculaire) ou alors l’objet est entouré d’une bulle de type anti gravité qui protège l’occupant des changements de direction et des accélérations, freinages (cette technologie pour annulé la gravité terrestre demanderait une énergie énorme) ou alors l’objet volant n’a pas d’occupant et est donc un drone. Cela sous entant donc qu’il est autonome et donc géré par une intelligence artificielle ou alors qu’il est piloté à distance ce qui veut dire une basse arrière dans l’espace proche de la Terre !

Capture102.jpg

Deuxièmement : Ses accélérations rapide demande énormément d’énergie de propulsion. Ils leurs faut donc un moteur de propulsion et donc plus le vaisseau vas vite plus il a besoin d’énergie. Cela rendu célèbre par la formule d’Einstein E=MC2 et par delà s’il y a énergie importante, il faut que les occupants soient isoler des radiations émises par le ou les moteurs, qui dégagerons eux des radiations de type micro onde, gamma, etc. et donc un engin lourd et grand et de préférence long et non de forme ovoïde (le moteur étant plus loin cela protège mieux les occupants). Un autre problème des OVNI ? Le vol stationnaire dans notre atmosphère. Viole les lois physiques ? Tous objets volant repose sur la résistance de l’air et de la propulsion. Un hélicoptère fait du surplace à cause de ses rotors qui appuient sur l’air et s’oppose à sa chute mais un OVNI n’a pas de rotors il devrait donc tomber ! (oublions la légèreté de l’engin qui serait alors soumis au moindre vent) Le MHD ne rentre pas non plus en vigueur dans ce type de figure car pour fonctionner le MHD doit se déplacer dans l’air alors que là l’engin est stationnaire. Il doit donc s’opposer à la gravité terrestre, a son propre poids et aux rafales de vent ! La seul solution logique est l’anti gravité c’est-à-dire annulé la gravité terrestre sur l’engin volant, annulé sa masse ! Sur Terre cette technologie n’existe pas. Nous pouvons par l’intermédiaire d’un très fort champ électromagnétique soulever un objet de quelques centimètres de la surface du sol. Exemple les trains magnétiques. Mais cela n’annule pas sa masse et donc n’est pas de l’anti gravité ou les supraconducteurs utilisé avec des températures très basse pour soulever un léger objet mais de même cela n’annule nullement son poids et donc n’est pas non plus de l’anti gravité. Qui actuellement, vérifiées à l'aide d'expériences, et selon les directions prééminentes des recherches en physique, l'anti-gravité est considérée comme hautement douteux. Avec la relativité générale d’Einstein, l'anti-gravité devient improbable, sauf circonstances artificielles considérées comme peu vraisemblables ou impossibles. Cela serait d’inverser la courbure de l’espace-temps organisé autour des planètes ou des étoiles et cela demanderait de ce faite une énergie considérable opposé a l’équivalent à la force de gravite de la planète rencontré et donc logiquement l’OVNI en vol stationnaire déformerait sont environnement autour de l’engin ce qui n’est pas le cas lors des observations d’OVNI.

Troisièmement : Le déplacement dans l’espace intersidérale entre leurs planète et la nôtre au vue des distances phénoménale de l’Univers. Leurs OVNI n’est surement pas le vaisseau de transport entre les planètes mais plus tôt un type de navette. Cela sous-entend donc un vaisseau « mère » plus vaste et plus confortable que de simple OVNI pour traverser l’espace. Qui à ce jour, ce type de vaisseau non jamais été détecter par aucun radiotélescopes spatiales et terrestres. Ce vaisseau « mère » doit avoir une propulsion in errante à sa masse et à sa vitesse de déplacement. Cela ne passerait pas inaperçu à nos détecteurs. De plus pour un déplacement à grande vitesse entre les étoiles. Le vaisseau doit se protégé de la moindre particule de matière flottant dans l’espace, qui devient alors un missile extrêmement destructeur pour le vaisseau « mère » le vaisseau doit donc avoir à l’avant un bouclier imposant pour se protéger.

Capturejhyu

Un vaisseau « mère » peut très bien être un astéroïde aménagé. Il passerait plus facilement invincible

Pour exemple un vaisseau ce déplacent à 10% de la vitesse de la lumière rencontrerait des particules de matières à la vitesse de 108 millions de km/h de quoi le détruire entièrement. Cette vitesse de 10% de la lumière parait très rapide mais est en fait très lente. Pour donner une idée entre Alpha du Centaure qui est l’étoile la plus proche de nous. Il faudrait au vaisseau « mère » 45 ans de voyage allé. Il est donc fort probable que le vaisseau « mère » ce déplace plus rapidement.

Capturenbg

Mais il ne faut pas oublier une des lois fondamentale de la physique E=MC2 qui stipule que plus le vaisseau va vite, plus il demande de l’énergie pour déplacer sa masse. Nous ne sommes plus la dans le cadre de la science-fiction ni dans la soi-disant conspiration ou pseudo science. Mais dans le réel et atteindre la vitesse de la lumière demanderais une énergie infini ! De plus sont accélération et de même que sont freinage doit être progressif afin de ne pas tuer ses occupants. Nous pourrions considérer qu’ils utilisent une autre forme de déplacement, par exemple de types : déplacement instantané, bulle de distorsion ou l’utilisation d’un trou de ver. L’énergie pour les obtenir est considérable voir chimérique et même si cela est possible leurs découverte dans notre espace seraient très facilement détectable et de très loin. Sans oublier que ce genre de voyages est très risquer pour le vaisseau : températures extrême proche de celle du soleil à l’intérieur d’une bulle de distorsion, l’accélération et le freinage brusque tuera les occupants, protéger le vaisseau à grande vitesse des objets rencontré sur son parcours, définir un itinéraire dans une cosmologie en mouvement et inconnue au départ, protéger l’équipage des radiations des moteurs sans oublier l’importante logistique autour du vaisseau.

Capt h201324 2

La forme la plus logique pour un vaisseau « mère » est de forme longue afin d’éloigner les moteurs ou moyen de locomotion de l’équipage et ainsi d’évité les radiations mortel émis par la machine.

Quatrièmement : Tout les êtres organique sont soumis aux lois physique et biologique lier a la Terre ; pression atmosphérique, gravité, atmosphère, portance de leurs engins, vitesse centrifuge, énergie cinétique, la thermodynamique, frottement et échauffement de leur vaisseaux lors de l’entrée dans l’atmosphère terrestre, mur du son, sans oublier virus et bactéries terrestre, etc. Cela reste donc très compliqué pour une civilisation dite organique. Peut-être qu’une civilisation mécanique pourrait contourner plus facilement certains de ces défis ? On voie là que beaucoup de problèmes à surmonter pour cette civilisation extraterrestre qui désir venir sur Terre voir les terriens dans leurs belle soucoupe volante !!!

Il est facile de parler d’OVNI mais quand on commence à réfléchir aux problèmes cela se complique grandement.

Les ufologues persuadés de la visite sur terre d’OVNI sont incapable de n’amener aucunes preuves concrètes de leurs existences et ne veulent pas remettre en cause les problèmes inhérents à un tel voyage ! Pour eux tout est possible pour une civilisation avancé. Mais ils oublient une chose fondamentale liée à l’Univers, s’est lois intrinsèques, très difficilement contournable même pour une civilisation avancée. De plus concevoir et organisé un tel voyage, dépensé une énorme quantité d’énergie et traverser l’espace profond pour juste survolé la terre tout feu allumé dans leurs belles soucoupes volantes n’est pas vraiment logique au regard d’une civilisation avancé.

Nos visiteurs ferraient des milliards de kilomètres dans des engins hyper sophistiqué et tout cela juste pour survoler la terre !!!! Et cela sans même nous dire bonjour…..

RETOUR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site